Residence Bassac ornement

La Rive Ouest

Lorsque l’on se rend à Champassak, le plaisir commence par découvrir les routes qui y mènent. Située à une trentaine de kilomètres de la tumultueuse ville de Paksé, Champassak peut être regagnée par la rive ouest, est, ou par le Mékong même, l’idéal étant d’alterner les plaisirs. Pour voyager, mieux vaut privilégier un véhicule privatif afin de se laisser aller au gré des pérégrinations que les paysages somptueux, les villages traditionnels et lieux culturels réputés ou méconnus ont à offrir. Louer un vélo de qualité peut-être une option pour les plus téméraires, la liberté de la moto conviendra aux aventuriers et le mini-van assurera un maximum de confort et de fraîcheur aux voyageurs en quête de confort.

La rive ouest est la plus rapide au départ de Paksé : vous rejoindrez Champassak en une quarantaine de minutes, sans compter les différentes haltes. Cette route est flanquée entre d’époustouflantes montagnes dont nombreuses sont sacrées, des rizières verdoyantes presque toute l’année grâce à un ingénieux un système d’irrigation, et le Mékong qui se montre et qui se cache au fil des kilomètres. Juste après l’impressionnant « pont japonais » qui traverse le Mékong, vous pourrez découvrir le célèbre temple au « Bouddha Doré » ou Phou Salao, qui surplombe Paksé et ses alentours. Plus loin, le méconnu Vat Phou Gnoï offre un impressionnant panorama et vous y ressentirez la quiétude unique des temples Bouddhistes. Il est possible de se balader environ deux heures en haut du site et dans la forêt, jusqu’aux falaises de la montagne. Pour les voyageurs qui ne souhaitent pas gravir les quelques 273 marches de Vat Phou Gnoï et les escaliers vertigineux de Phou Salao, sachez qu’ils sont accessibles par des routes latérales.

Lors de vos déplacements, ne résistez pas à la curiosité de déguster quelques spécialités locales saisonnières comme les intrigantes tubercules Man Phao vendues par les villageois : elles sont incroyablement rafraîchissantes, un vrai bonheur sous nos latitudes ! Les délicieux Khao Lâm au riz gluant mauve et à la noix de coco, grillés dans du bambou, sont également un incontournable dessert traditionnel laotien. Bien que la route soit courte, prendre le temps d’en jouir pleinement, au rythme lent de la vie laotienne, est l’un des plaisirs pour entamer votre voyage à Champassak. Après le péage en arrivant près de Champassak, vous pourrez par exemple faire une halte dans les magasins au bord de la route. Vous y trouverez divers objets en bois et manufactures traditionnelles en rotin.

Carte de Champassak

Vous avez des questions ?

Aucune demande n’est trop grande et aucun détail n’est trop petit. Nous sommes également ici pour vous aider avant le début de votre voyage.